bIOGRAPHIE -Charman M

Il commence par des concerts scolaires dans les années 1995 ou il se révèle comme étant le berceau hors paire du Lycée Mixte d’Akonolinga. Quelques années plus tard en 1998 lorsqu’il rejoint la capitale pour poursuivre ses études il tombe finalement amoureux de ce qui pour lui au départ n’était qu’un jeu. Le déclic arrive un jour pendant qu’il était assister aux répétitions de son oncle feu SALA BEKONO, alors qu’un choriste n’arrivait pas à mimer une chanson, lui qui était à côté le fait de la plus belle des manières; voilà comment le chef d’orchestre lui demande de venir le faire au micro, et alors là ce fut le coup de foudre car le chef d’orchestre sent en lui un génie. Il lui demandera de revenir le lendemain et la mayonnaise prendra finalement.

Dans les années 2000 lors de la préparation du testament du Bikutsi il tapera à l’oeil du propriétaire du studio d’enregistrement qui lui fait signer son premier contrat d’artiste avec MALABOKA. Son manager et parrain n’est autre que Franky Tosa. De ce contrat l’album ECLOSION voit le jour en 2001 mais passera malheureusement à côté par manque de promotion. Qu’à cela ne tienne, un deuxième contrat sera signé avec Jo Bisso pour le Label BISS COMMUNICATIONS maison de production basée à Paris. De cette collaboration naîtra l’album LE BON RESEAU(finalisé dans le très célèbre studio parisien Mercadet) que connaissent tous les mélomanes. Cet album sera fortement soutenu par la suite par la maison de l’audiovisuel VTS UNIVERSAL qui lui confiera un nouveau concept et un nouveau design dont on connait aujourd’hui. En Août 2006, il sort l’album JULIE, album produit par les Editions AWOLA RECORDZ par Charman M.

En Novembre 2008 il sort l’album CODE PIN. 2012 quant à elle est l’année de l’amour avec « Bantu Lover » son tout dernier opus dont la video se ballade actuellement dans le monde entier.