Biographie Gasha

Nom & Prénom : Nga-Ndo Ashuenbom Amabao
Profession : Chanteuse, auteure-compositrice-interprète, Musicien
Genre musical : afro-pop, soul, R&B,  dancehall
Naissance : le 18 mars 1991 à Yaoundé

Née le 18 mars 1991 à Yaoundé, au Cameroun, Nga-Ndo Ashuenbom Amabao aka Gasha est une chanteuse d’afro-pop, aux parfums soul, R&B, bikutsi, zouk-love ou dancehall. Elle se révèle en 2013 avec Kaki Mbéré, son premier single teinté de bikutsi (un rythme 6/8 des Bétis), et qui vaut le prix de Meilleure artiste féminine d’Afrique Centrale aux AFRIMMA Awards (African Music Magazine Awards), à Dallas, Texas (USA), en 2014

Gasha commence à chanter à l’âge de 11 ans, influencée par Eboa Lotin, Manu Dibango, Donny Elwood, Richard Bona, Lokua Kanza, Adekemi Owens aka Kem, Sam Cooke, Tracy Chapaman, Jason Mraz, Lauryn Hill, Coldplay, Johnny Cash, Scales ou encore Jana Kramer.
Son premier single Kaki Mbéré, dont la vidéo est produite par DiJay Pazzo du label Steven’s, est caractérisé par sa voix de mezzo-soprano et son style afro-pop, intégrant soul, R&B et bikutsi donné par le balafon et le djembé. Kaki Mbéré, chanté en pidgin et en anglais, connaît aussitôt un réel succès auprès du public camerounais, avec plus de 215.000 vues sur youtube. Kaki Mbéré lui vaut le prix de Meilleure artiste féminine d’Afrique Centrale aux AFRIMMA Awards (African Music Magazine Awards), à Dallas, Texas (USA), en 2014.
Suivent d’autres disques dont les vidéos sont toujours réalisées par DiJay Pazzo : This Life (2013), un single aux parfums soul/R&B/zouk-love, Faya di Burn (2014), en featuring avec Magasco dit « Bamenda Boy », un chanteur camerounais d’afro-pop/afro-rap/afro-beats, I notice (2014), aux couleurs dancehall, There he goes (2014), un single dédié aux filles nigérianes enlevées par Boko Haram, et The date, en featuring avec Zegeman. En 2015, Gasha sort Black I Am, un single réalisé en featuring avec Stanley Enow, locomotive de l’[afro-rap->1683 camerounais (ou rap-kamer).